50 km pour fêter le lancement officiel de mon blog sur la course!

C’est un départ!

Ca fait longtemps que j’y pensais, j’en discutais… voilà que je passe à l’action. Je suis non seulement content mais fier de lancer mon blog portant sur la course. Ce projet personnel se veut un moyen de communiquer ma passion sur la course, de partager mes expériences et aventures dans la poursuite de mon objectif ultime: participer au Marathon des Sables qui aura lieu au Maroc en Avril 2016.

Karym Lahjioui MDS 2016 - Header logo

Et quoi de mieux pour souligner le lancement du blog que de participer à ma première course de « ultramarathon ». C’est donc à 6:00 du matin, le 21 juin, que le départ est donné pour le 50 km du MRSQ 2015.

CCourse MRSQ 2015 - Depart‘est ainsi que 43 coureurs prennent d’assaut les rues de Beaconsfield, Pointe-Claire, Dorval, Lachine et Montréal pour longer le fleuve et le canal Lachine jusqu’au Pont Jacques-Cartier, le gravir direction Montréal, rejoindre Rachel et « attaquer » le Mont-Royal pour terminer sa course sur le belvédère du Mont-Royal.

50 km… c’est long… c’est Longueuil – St-Hyacinthe… Mais je pars en lion, dans le deuxième ploton, accompagné de 2 autres coureurs pour affronter les 23 premiers kilomètres sans problèmes à un « pace » de 5:00 / km. Écoutant mes jambes qui témoignent de mon manque de préparation, je décide de prendre une pause « eau » au poste de ravitaillement. C’est ainsi que je perds mes amis mais j’ai toujours bonne mine. Course MRSQ 2015 - KM 27Arrivé au KM 27, je décide de prendre une deuxième pause. Le doute s’installe… mon pace ralentit… les tendons et mollets sont tendus. Faisant fi de tout cela, je m’étire, prend un morceau de melon d’eau (merci à la super organisation!) et continue mon chemin.

Mais à peine 2 km plus loin, la bataille avec le mental s’amorce violement: je courais seul et voilà qu’un coureur me dépasse. Mon plan initial ne fonctionne plus, le doute s’installe, je décide de marcher pendant 100 mètres au pied de l’autoroute Bonaventure. La traversée du pont de la Concorde ne fut pas agréable, me faisant dépasser par 2 autres coureurs. C’est à ce moment que je prends la décision de me foutre éperduement de mon temps. Mon objectif: terminer ce 50 km, même s’il faut que ce soit à 4 pattes.

Course MRSQ 2015 - Sortie Pont JCCette décision s’avère un soulagement pour affronter la montée du Pont Jacques-Cartier, à la marche dans les circonstances. Une fois au sommet, je peux apprécier ma première véritable descente. Pour l’instant. Car du coin de l’oeil, je vois le Mont-Royal qui me nargue pointant son antenne vers le ciel et m’annonçant que dans mon cas… « tout ce qui descend doit remonter, sur 6,5 km non-stop. »

Heureusement, je connaissais très bien le parcours qui serpente le Mont-Royal. Ainsi, 1 km à la fois, j’ai courais, je marchais, je joggais mais j’avançais. Je n’ai pu m’empêcher de regarder ma montre qui approchait dangereusement le 5h00 de course. Avec l’énergie du désespoir mais la rage de finir, j’ai atteins le belvédère sous les applaudissements de mes proches mais des passants et touristes qui réalisaient qu’un groupe de cinglés complétaient leur 50 km.

Est-ce que je recomencerais l’expérience? Assurément! Est-ce que j’ai eu mal? Totalement! Est-ce que je remets en doute mon projet? Aucunement. Sur ce, chers amis, je vous souhaite une belle St-Jean!

Course MRSQ 2015 - Arrivee Karym Course MRSQ 2015 - Arrivee famille Course MRSQ 2015 - Arrivee Karym Ahmed

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s