MDS2016 – Fin d’une aventure indescriptible

Nous sommes dimanche, 17 avril, 22:30 au Maroc. Il y a 30 heures que j’ai terminé ou plutôt accompli ce qui fut un rêve il y a 2 ans. En effet, à 12:15 samedi, je croisais le fil d’arrivée de la dernière étape, soit la marche Solidarité UNICEF de 17 km. Cela complétait mon périple de 7 jours et 257 km en 49h39mins. Cette étape non-officielle fut le moment de dire aurevoir à mes compagnons de course et surtout, de baigner dans ce magnifique paysage qu’est le Sahara. Plus j’approchais de la ligne d’arrivée, plus je savais que j’avais accompli quelque chose de plus grand que moi mais que je n’en comprenais pas encore toute la portée.

Je savais que j’aurais le plaisir d’être accueilli par mon père et que j’aurais l’honneur de recevoir ma médaille de ses propres mains. Je me doutais que l’émotion serait à son comble mais cela m’importait peu; on ne peut rester de glace dans pareil cas. A 50 mètres de l’arrivée, je l’aperçois et je l’appelle. Sans hésiter,  il se rue sur moi, me prend dans ses bras. Toute l’adrénaline contenue en nous se mue en émotions et sans crier garde, les larmes coulent de part et d’autre. La fierté d’un père pour son fils, le plaisir de le voir à mes côtés, la joie, l’épuisement, tous ces éléments ne font qu’accentuer l’intensité du moment. Les gens nous regardent, applaudissent, certains pleurent, d’autres sourient de bonheur, les caméras et photographes captent ce moment. Au bout d’un instant, le directeur de course remet la médaille à mon père, qui me l’a remet autour du cou; la voix sautillante, il lui explique qu’il est fier de son fils et je ne peux m’empêcher d’ajouter que cette course, je la lui dédis sans l’ombre d’un doute: pour la personne qu’il est, pour l’adversité qu’il a dû affronter dès son enfance et pour ce qu’il m’a enseigné. Le directeur, ému, nous enlace dans ses bras…

La course est terminée, la médaille à été reçue mais les souvenirs viennent à peine d’être imprimés à mon esprit. Et c’est pour moi, le plus beau cadeau que je me suis offert.

31 réflexions sur “MDS2016 – Fin d’une aventure indescriptible

  1. Bravo champion !! Quelle belle aventure ,on à hâte de te féliciter en personne et que d émotion en lisant ton texte encore bravo tu es champion

  2. Allo,

    Je t’ai suivi toute la semaine…

    Je suis fière de toi mon ami.

    Ton courriel m’a fait pleurer!!!

    Bon repos!

    Jean-Philippe Ménard Vice-président, Financement et consultation – Rive-Nord Banque de développement du Canada

    • Merci Jean-Philippe de m’avoir suivi tout au long du périple. Je te confirme que cette « crise » de la course n’est pas du tout guérie et qu’il y aura une suite… ou plutôt des suites!

  3. Bravo Karym! Incroyable et inspirant. Bien hâte de te revoir pour discuter de ton expérience. Bon repis du guerrier 😉

  4. Félicitations Karym! Quel accomplissement, quelle réussite! Ton texte est vraiment émouvant, tes émotions sont palpables et c’est un plaisir de partager ton rêve jour après jour avec toi! Merci! Reste sur ton nuage et maintenant, repose-toi bien!

  5. Et bien franchement, un beau bravo Karym. J’ai suivi, de loin, sans commentaire, tes posts sur Facebook au début et sur ton blogue ensuite et ce depuis que tu as annoncé ton intention de participer. C’est tout un succès. Je
    ne peu à peine m’imaginer ce que ça t’as demandé en terme de discipline, de motivation et d’énergie. Non seulement pour la course elle même mais les mois de préparation et d’entrainement sans relâche. L’effort physique c’est pas facile on le sait tous mais la fortitude mental et la discipline qu’une épreuve de ce genre demande
    c’est une catégorie à part. Je ne sais pas ce que ton monologue intérieur te racontait pendant les kilomètres et les kilomètres d’entrainement et les six jours de course mais c’est pas donnée à tous d’endurer pareil épreuve. Encore une fois félicitation. C’est non seulement impressionnant mais c’est motivant et c’est inspirant. Bon repos!

    • Wow Charles, tout un message que tu m’envoies – merci beaucoup. Effectivement, même si j’en parle, les mots ne peuvent rendre justice à tout ce que j’ai ressenti et que je ressens encore. On sort de cette expérience changé, grandi, et à la fois fier et humble. Le retour ne fut pas facile mais je suis certain d’une chose: je vis au gré des défis – à moi de définir quel sera le prochain. Un bonjour à toute ta famille!

  6. Congratulations !!!!!! Absolutely thrilled for you. Your determination is stunning. Enjoy your rest and do bask in your glory. You earned it 🙂

  7. Tu peux être fier de dire mission accompli, quelle tenasité tu as du avoir pour ce périple. De la volonté tu en as à revendre. C’est certain que mes petits 7 kms ne seront plus jamais pareil avec l’esploit que tu viens d’accomplir. Quelle inspiration et volonté tu nous laisses. Reposes toi, tu le mérites normément, et profites du moment présent.

    • Merci à vous deux!! Effectivement, la fierté est encore très présente, même après 4 semaines. Un exploit est la résultante de plusieurs réalisations; le mien a été composé de plusieurs sorties de course de 7km alors, ne lâchez pas!

  8. Comme je suis fière de toi cher cousin!
    Mille fois Bravo!
    Maintenant je te souhaite un repos on ne peut plus mérité!

    • Merci ma chère cousine! Désolé pour le retard à te répondre mais le retour a été ardu; le travail m’attendait de pied ferme. J’ai pris une pause de 2 semaines de la course mais dès lundi, je reprends la route… jusqu’au prochain défi!

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s